Kenya: l’université Kenyatta abrite désormais un pôle d’excellence de formation aux technologies photovoltaïques




La centrale solaire pilote dudit pôle a été inaugurée le 04 décembre dernier par le ministre de la Transition énergétique français et le ministre de l’Energie du Kenya

 

Le Kenya dispose, depuis cette fin d’année 2017, d’un cadre pour la formation des professionnels de l’énergie solaire photovoltaïque.

La centrale solaire pilote du pôle d’excellence photovoltaïque de la Kenyatta University a été inaugurée le 04 décembre dernier à Nairobi par le ministre de la Transition énergétique français, Nicolas Hulot (photo, au centre); l’ambassadeur de France au Kenya, Antoine Sivan; et le ministre kenyan de l’Energie, Charles Keter.

La mise en place du pôle a bénéficié des financements du Fonds d’étude et d’aide au secteur privé (Fasep), un instrument de dons de la France.

Le développement du pôle a été mené par Urbasolar, une entreprise française spécialisée dans le photovoltaïque.

Avec ces infrastructures, l’université Kenyatta pourra ainsi former des professionnels de l’énergie solaire photovoltaïque du Kenya et d’autres pays d’Afrique de l’Est.

Urbasolar annonce que dans le cadre de son partenariat avec l’université, elle prévoit en outre la mise en œuvre d’une centrale de 10 MW et d’une autre de 40 MW.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *