L’Irena et le géant pétrolier italien Eni scellent un partenariat pour promouvoir les biocarburants en Afrique




Les deux institutions ont signé un accord de partenariat de trois ans

 

L’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) et le géant italien de l’énergie Eni ont signé, le 30 septembre, un accord de partenariat de trois ans pour des actions climatiques en Afrique. 

L’accord vise à permettre aux deux acteurs de collaborer pour la promotion des énergies renouvelables et des initiatives de transition énergétique dont le développement de biocarburants pour les transports, dans les pays exportant ou utilisant les combustibles fossiles pour la production d’électricité.

Il s’agit de pays où Eni est présent, en particulier en Afrique, selon le communiqué publié par les deux institutions.

Le partenariat s’intéressera également à l’identification des obstacles limitant l’investissement du secteur privé dans les énergies renouvelables ainsi que les solutions à mettre en œuvre avec les gouvernements. 

L’Irena est une organisation intergouvernementale créée en 2009 pour la promotion et le développement des énergies renouvelables: bioénergie, géothermie, hydroélectricité, énergie éolienne, énergie solaire, énergie des mers et des océans. Plateforme dédiée à la coopération internationale dans le secteur des énergies renouvelables, l’Agence produit régulièrement des connaissances sur les politiques, le savoir-faire technologique, les ressources et données financières sur le secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *