Les investissements mondiaux dans l’énergie solaire en recul de 19% au premier semestre 2018 (Etude)




Les investissements dans l’énergie solaire ont baissé au premier semestre 2018, sous l’effet de la réduction des coûts des installations photovoltaïques et d’un ralentissement des nouveaux projets en Asie, selon une étude publiée par Bloomberg New Energy Finance (BNEF) le 09 juillet

 

Les investissements mondiaux dans l’énergie solaire ont reculé au premier semestre 2018, sous l’effet de la réduction des coûts des installations photovoltaïques et d’un ralentissement des nouveaux projets en Chine, selon une étude publiée lundi, 09 juillet.

Sur ce premier semestre, 71,6 milliards de dollars ont été investis dans le solaire, soit 19% de moins que l’année derrière à la même période. Les investissements dans l’éolien, eux, augmentent de 33%, à 57,2 milliards de dollars, détaille le bilan réalisé par Bloomberg New Energy Finance (BNEF).

Au niveau mondial, la baisse des investissements ne traduit pas nécessairement une diminution des projets, puisque les installations coûtent moins cher: “moins de dollars sont dépensés pour chaque mégawatt installé”, note le rapport.

Mais en Chine, il s’agit d’un coup de frein des autorités. “Le 1er juin, le gouvernement chinois a sorti un document qui restreint les nouvelles installations solaires nécessitant une subvention nationale, avec effet immédiat”, explique Justin Wu, directeur Asie-Pacifique du BNEF.

“Nous nous attendons à ce que cette mesure entraîne une chute des projets en Chine cette année, par comparaison avec les 53 GW de 2017, un record spectaculaire”, ajoute-t-il.

L’éolien doit sa croissance au premier semestre à d’important projets, menés en particulier aux Etats-Unis, à Taiwan, en Inde, aux Pays-Bas et en Norvège.

Les investissements américains ont ainsi plus que doublé par rapport au premier semestre 2017, à 17,5 milliards de dollars, tandis que la Chine est restée stable, à 17,6 milliards.

BNEF-invests energies renouvelables_premier sem 2018
Consulter l'étude intégralement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *