L’investisseur britannique Gridworks recherche 35 millions USD de subventions pour le projet Essor A2E en RDC




Négociations en cours auprès des IFD. Le montant total requis pour l’investissement est de 100 millions de dollars, pour ce projet de construction de centrales solaires hybrides et de réseaux électriques dans trois villes de RDC

 

 

Gridworks, à la tête d’un consortium attributaire en novembre 2020 du projet gouvernemental Essor A2E en République démocratique du Congo (RDC), est actuellement à la quête de 35 millions de dollars de subventions en capital auprès des institutions internationales de financement du développement (IFD), a rapporté cette semaine le site spécialisé dans le financement des infrastructures IJGlobal.

Le projet Essor, d’un coût d’investissement global d’environ 100 millions de dollars américains, prévoit la construction de trois centrales hybrides solaire-diesel et de réseaux électriques dans trois villes de RDC (Gemena, Bumba et Isiro) dépourvues d’accès au réseau national. Chacune des villes dispose d’une population comprise “entre 130 000 et 180 000 habitants”, d’après Gridworks. 

L’investisseur compte mobiliser ce financement par des subventions, des apports en capitaux propres provenant du consortium qu’il mène, et d’emprunts bancaires (parmi lesquels ceux d’agences de développement international). 

Le consortium de Gridworks inclut le groupe français Eranove et la société de construction espagnole AEE Power.

Dans un document de présentation du projet diffusé sur le site web de la Banque africaine de développement (BAD), il est souligné que les trois centrales solaires auront chacune une puissance installée comprise entre 3 et 10 mégawatts. L’objectif du projet attribué à Gridworks et ses partenaires étant de toucher des milliers de “consommateurs dispersés” à travers les trois villes: soit 21 200 ménages et 2 100 PME et bâtiments publics au cours des cinq premières années de mise en œuvre du projet.

Gridworks est une plateforme de développement et d’investissement soutenue par l’institution de financement du développement du gouvernement britannique CDC Group.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *