Guinée: InfraCo Africa investit plus de 03 millions de dollars dans le projet de la centrale solaire de Khoumagueli (40 MW)




Le fonds de développement du PIDG a signé un accord avec la société française Solvéo Energie qui mène le projet

 

InfraCo Africa, fonds spécialisé du Groupe de développement d’infrastructures privées (PIDG), a annoncé, le 15 janvier 2018, avoir signé un accord de développement conjoint avec le promoteur du projet de la centrale solaire de Khoumagueli (40 MW) en Guinée.

L’accord, d’une valeur de 3,1 millions de dollars, a été signé avec la société française Solvéo Energie, Solvéo International Investments SARL et la société de droit guinéen créée par Solvéo pour le projet.

La centrale de Khoumagueli sera reliée au réseau électrique guinéen, d’une capacité évaluée actuellement à 566 MW.

L’infrastructure va améliorer le stockage en eau de la centrale hydroélectrique de Garafiri (75 MW) pour permettre aux turbines de cette dernière de fonctionner à pleine capacité. Il est attendu de la centrale solaire qu’elle augmente le rendement de la centrale hydroélectrique de 20%.

La centrale de Khoumagueli sera construite dans la localité de Linsan, province de Kindia, à 135 km de la capitale Conakry.

Le PIDG soutient le secteur privé pour mener des investissements dans les infrastructures dans les pays à faible revenu en Afrique, ainsi qu’en Asie du sud et du sud-est.

Il utilise des fonds publics mis à sa disposition par des pays donateurs (gouvernements britannique, suisse et hollandais) pour promouvoir les investissements dans le domaine des infrastructures. Le PIDG intervient dans les projets par l’intermédiaire de plusieurs sociétés spécialisées dont le fonds InfraCo Africa; qui est pour sa part consacré au financement et à la gestion des projets d’infrastructure en Afrique subsaharienne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *