L’IFC soutient l’importation de produits pétroliers en Mauritanie pour six mois




La Société financière internationale a accordé, dans la première semaine de juillet, un prêt de 35 millions de dollars au fournisseur de produits pétroliers Addax Energy

 

 

Addax Energy, qui a remporté en avril 2020 un appel d’offres pour la fourniture d’hydrocarbures à la Mauritanie pour six mois, va recevoir un prêt de 35 millions de dollars de la Société financière internationale (IFC).

Le prêt, qui s’inscrit “dans le cadre d’une facilité de crédit d’un montant de 200 millions de dollars structurée par Société Générale”, “aidera la Mauritanie à maintenir, pour les six prochains mois, les importations de produits pétroliers, indispensables au fonctionnement de son économie”, a relevé l’IFC dans le communiqué relatif à ce prêt le 06 juillet dernier.

“Les répercussions économiques et sociales de la pandémie [de Covid-19, NDLR] vont être lourdes en Mauritanie. D’après le FMI, le pays entrera en récession en 2020. Ses exportations ont chuté sous l’effet de la crise liée au coronavirus, menaçant à la fois les emplois et les investissements. Face aux perturbations attendues dans les chaînes d’approvisionnement, il est crucial de maintenir la fourniture de marchandises, et en particulier les importations de produits pétroliers raffinés dont la Mauritanie est tributaire”, a aussi souligné l’institution du Groupe de la Banque mondiale.

D’après le communiqué, le prêt s’ajoute à une facilité de crédit de deux ans d’un montant de 255 millions de dollars accordée en mai 2018 à Addax Energy par IFC, Société Générale et trois autres institutions financières. 

Addax Energy, branche négoce et soutage du groupe suisse Oryx Energies, est cliente de l’IFC depuis juillet 2018.

L’IFC fournit des produits financiers aux projets portés par le secteur privé dans les pays en développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *