L’IFC et Gaia Energy s’allient pour former une plateforme commune de développement des projets d’énergies renouvelables en Afrique




Avec des projets en cours dans une dizaine de pays du continent, Gaia Energy pourra cibler d’autres territoires et compter sur l’expertise de la Société financière internationale en termes de structuration et de mobilisation des financements

 

Gaia Energy, producteur d’énergies renouvelables basé au Maroc, et la Société financière internationale (IFC) vont développer une plateforme commune en vue d’accompagner des projets dans l’éolien et d’autres sources renouvelables sur le continent africain.

Déjà présent dans une dizaine de pays en Afrique, Gaia Energy bénéficiera du soutien de l’IFC en matière de structuration et de mobilisation de financements, précise un communiqué publié par l’organisation du Groupe de la Banque mondiale le 31 juillet dernier.

La plateforme commune sera mise en oeuvre dans le cadre du programme InfraVentures – un fonds de 150 millions de dollars de la Banque mondiale destiné aux infrastructures dans les pays en développement – et du Programme de financement mixte Finlande-SFI pour le climat (Finland-IFC Blended Finance for Climate Program) doté quant à lui de 114 millions d’euros pour financer des solutions prenant en compte le changement climatique dans les pays émergents.

“Le soutien de l’IFC aidera Gaia Energy dans le choix stratégique des pays où les efforts devraient être intensifiés et dans la clôture financière des projets”, a expliqué David Donaldson, directeur du programme infraventures de l’IFC pour l’Afrique subsaharienne.

Pour Moundir Zniber, fondateur et président de Gaia Energy, l’expertise de l’IFC permettra de compléter “l’approche personnalisée” de l’entreprise pour “développer des projets sur de nouveaux marchés”.

Gaia Energy possède des actifs énergétiques dans une dizaine de pays en Afrique: Maroc, Tunisie, Algérie, Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria, Ethiopie, Kenya, Tanzanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *