Mozambique/Prospection d’hydrocarbures : Eni prend une participation de 10% dans les blocs en mer A5-B, Z5-C et Z5-D




La participation dans les trois blocs a été rachetée à la filiale mozambicaine du groupe pétrolier américain ExxonMobil

 

Le groupe pétrolier italien Eni, à travers sa filiale Eni Mozambico, a acquis une participation de 10% dans les licences d’exploration de trois blocs pétroliers en mer; situés en eaux profondes, dans les bassins d’Angoche et du Zambèze.

La participation dans les trois blocs – A5-B, Z5-C et Z5-D – a été acquise auprès de ExxonMobil Moçambique Exploration & Production Limitada, filiale du groupe pétrolier américain ExxonMobil.

L’opération a été approuvée par les autorités mozambicaines, relève un communiqué publié par Eni le 29 mai dernier. Le montant de la transaction n’a pas été rendu public.

Le bloc A5-B est situé à environ 1 300 km au nord-est de la capitale Maputo, dans une zone inexplorée de la ville d’Angoche. Il couvre une superficie de 6 080 km2, dans une profondeur d’eau allant de 1800 à 2500 mètres.

Les blocs Z5-C et Z5-D couvrent une superficie totale de 10 205 km2, dans des profondeurs d’eau allant de 500 à 2100 mètres, dans une zone peu explorée près du delta du fleuve Zambèze, à environ 800 km au nord-est de la capitale Maputo.

ExxonMobil est opérateur des trois blocs, avec une participation de 40%; aux côtés de la Société nationale des hydrocarbures du Mozambique ENH (20%), le russe Rosneft (20%), Qatar Petroleum (10%) et Eni (10%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *