Egypte/Hydrocarbures : le gouvernement approuve l’entrée de Mubadala Petroleum et BP dans la concession Nour




Après l’approbation, annoncée dimanche 09 décembre, de la transaction conclue avec l’italien Eni, les deux compagnies détiennent respectivement une participation de 20% et 25% dans la concession

 

La compagnie pétrolière italienne Eni a annoncé ce dimanche, 09 décembre, l’approbation, par le gouvernement égyptien, des transactions conclues avec Mubadala Petroleum et BP sur la concession Nour.

La décision du gouvernement égyptien entérine le rachat par Mubadala Petroleum – filiale du fonds d’investissement émirati Mubadala Investment Companyde 20% de la participation d’Eni dans le permis d’exploration; et d’une autre participation de 25% par la multinationale britannique BP.

Les accords avaient été signés par Eni avec Mubadala Petroleum en novembre. Les négociations avec BP ont quant à elles été bouclées début décembre, indique le communiqué publié par Eni ce dimanche.

La compagnie pétrolière italienne, qui détenait initialement une participation de 85%, détient désormais 40% du capital de la concession; BP, 25%; Mubadala Petroleum, 20%; la société nationale égyptienne Tharwa Petroleum Company,15%.

La concession est située dans le bassin du Delta oriental du Nil (East Nile Delta Basin), à environ 50 km de la côte est de la Méditerranée. Elle couvre une superficie totale de 739 km2 et se situe dans des profondeurs d’eau allant de 50 à 400 mètres.

Eni et Tharwa Petroleum procèdent actuellement au forage d’un puits d’exploration dans le bloc.

Le contrat du permis d’exploration Nour a été attribué à Eni en août 2018.

Le permis est opéré par Italian Egyptian Oil Company (IEOC), filiale d’Eni en Egypte. L’entreprise est présente dans le pays depuis 1954 et revendique une production propre d’environ 340 000 barils équivalent pétrole par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *