Huawei propose à l’Egypte de transformer son réseau électrique en « smart grid »




Le groupe chinois des TIC a fait la proposition au ministère égyptien de l’Electricité et des Energies renouvelables

 

 

L’Egypte et Huawei – groupe chinois spécialisé dans les technologies de l’information et de la communication (TIC) – discutent de la transformation graduelle du réseau électrique égyptien en un réseau intelligent (smart grid), a annoncé le ministère égyptien de l’Electricité et des Energies renouvelables au début du mois de septembre.

Le ministre de l’Electricité, Mohamed Chaker, s’est entretenu au Caire le 03 septembre avec le président régional de Huawei pour l’Afrique du Nord, Li Jiguang, où ils ont abordé ce projet. Le ministère a indiqué dans un communiqué que cet entretien était consacré aux projets visant à développer le secteur énergétique de l’Egypte, à l’aide des technologies les plus avancées.

« La vision de l’avenir du secteur électrique égyptien repose sur la transformation graduelle de l’actuel réseau classique en un réseau intelligent qui pourrait aider à absorber les grandes quantités d’électricité générées », a fait savoir le ministre.

M. Li, président de Huawei pour l’Afrique du Nord, a loué les projets mis en œuvre par le gouvernement égyptien pour établir de solides infrastructures ainsi qu’un réseau intelligent soutenu par la transformation numérique.

Les réseaux intelligents , qui ne se comportent pas comme de simples « tuyaux » dans lesquels l’électricité s’écoule du producteur vers le consommateur, sont équipés de capteurs qui récoltent et communiquent les données de consommation; permettant aux producteurs de fournir l’énergie nécessaire et de mieux gérer l’équilibre du réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *