Hausse de plus de 100% des exportations gazières de l’Algérie vers l’Italie, l’Espagne et le Portugal au 1er trim. 2021




Les exportations de gaz vers l’Italie et la péninsule ibérique (Espagne et Portugal) ont augmenté respectivement de 109 % et 122 % au cours des trois premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2020, selon les données de la Sonatrach

 

Le groupe public des hydrocarbures d’Algérie (Sonatrach) a annoncé, mardi 20 avril, que les exportations de gaz vers l’Italie et la péninsule ibérique (Espagne et Portugal) ont augmenté respectivement de 109% et de 122% au cours du premier trimestre 2021, par rapport à la même période l’an dernier.

C’est ce qui ressort d’un communiqué de la Sonatrach (gouvernementale), dans lequel elle souligne que les conditions sanitaires qui prévalent n’ont pas empêché l’Algérie d’enregistrer une hausse significative des exportations de gaz au cours des trois premiers mois de l’année.

L’Italie a été la première destination des exportations gazières algériennes au premier trimestre 2021, avec des volumes atteignant les 6,4 milliards de mètres cubes, soit une augmentation de 109% par rapport à la même période de 2020.

La Sonatrach a souligné que ces quantités renforçaient la position de l’Algérie en tant que deuxième fournisseur de gaz pour l’Italie, avec une part de 35% sur ce marché, contre 16% au cours de la même période en 2020.

La péninsule ibérique (Espagne et Portugal) est arrivée en seconde position, avec des exportations s’élevant à 4,3 milliards de mètres cubes, soit une augmentation de 122% par rapport au premier trimestre de l’année dernière.

Dans cette péninsule, la société algérienne a le statut de premier fournisseur en assurant 47% de la consommation totale de gaz, contre 21% à la même période en 2020.

L’Algérie est reliée à l’Europe par trois pipelines traversant la Méditerranée, le premier passant par la Tunisie jusqu’à l’île italienne de Sicile, le second par le territoire marocain vers l’Espagne et le troisième via Almeria, dans le sud de l’Espagne.

La Sonatrach a renouvelé, en 2018 et 2019, des contrats d’exportation de gaz vers l’Italie, l’Espagne, la Turquie, le Portugal et la France pour des durées allant de 5 à 10 ans.

L’entreprise cherche à augmenter ses exportations gazières, qui se sont élevées à 43 milliards de mètres cubes en 2020, sur une production totale de 130 milliards, selon les données précédentes fournies par la compagnie algérienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *