Guinée: la subvention du SEFA pour les mini-réseaux verts signée avec le gouvernement




L’accord y relatif a été signé par le gouvernement avec la BAD, qui gère ce fonds spécial multi-bailleurs

 

 

Le gouvernement guinéen et la Banque africaine de développement ont procédé, entre le 21 et le 26 mai derniers, à la “télé-signature” de l’accord relatif à la subvention du Fonds des énergies durables pour l’Afrique (SEFA) en faveur du projet de mini-réseaux verts du pays d’Afrique de l’Ouest.

La “télé-signature” a été rendue publique par la BAD le 10 juin dernier.

La subvention du SEFA, annoncée en avril pour une valeur de 830 000 dollars, va permettre de financer les études de préfaisabilité techniques, économiques, financières et d’impact environnemental et social des projets de mini-réseaux verts en vue d’améliorer l’accès à l’électricité en milieu rural.

Elle vise aussi une meilleure élaboration et évaluation des offres dans le secteur; ainsi qu’une meilleure réglementation pour attirer les investisseurs.

L’activité porte sur 57 mini-réseaux en vue d’une desserte en électricité de 30 000 ménages. Elle sera mise en oeuvre par l’Agence guinéenne pour l’électrification rurale (AGER).

Le SEFA est un fonds spécial multi-bailleurs (Danemark, Suède, Espagne, Etats-Unis, Italie, Norvège, Royaume-Uni, Suède), doté de 117 millions de dollars américains et administré par la BAD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *