Guinée équatoriale/Pénuries de gaz domestique: pas de retour à la normale avant le 20 octobre (officiel)




La rareté du gaz domestique à Malabo est due à un incendie qui a endommagé « les installations de gaz, ainsi que la production de gaz domestique et liquéfié », selon le ministre des Mines et des Hydrocarbures, Gabriel Mbaga Obiang Lima

 

La capitale de Guinée équatoriale Malabo est confrontée depuis plusieurs jours à des pénuries de gaz domestique à cause d’un incendie qui a interrompu la production, a déclaré le 08 octobre à l’AFP le ministre des Hydrocarbures.

Un incendie survenu le 26 septembre a endommagé « les installations de gaz, ainsi que la production de gaz domestique et liquéfié », a déclaré Gabriel Mbaga Obiang Lima, ministre des Mines et des hydrocarbures, précisant que le retour à la normale n’était pas prévue avant le 20 octobre.

Des réserves de gaz présentes à Bata, la capitale économique, ont été transférées ces derniers jours à Malabo, a déclaré M. Mbaga Obiang Lima, mais sans pouvoir faire face à la demande des 300 000 habitants de la capitale.

Dans un communiqué publié le 07 octobre, Sonagas, la compagnie nationale, a assuré « travailler intensément pour la fourniture du gaz domestique à tous et au prix habituel ».

A Malabo, les bonbonnes de gaz sont introuvables dans les points de vente de la capitale, a constaté un journaliste de l’AFP.

La Guinée équatoriale est un petit pays pétrolier d’Afrique centrale de 1,3 million d’habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *