Guinée équatoriale: la raffinerie voulue par le gouvernement aura une capacité de traitement de 20 000 à 30 000 barils de pétrole par jour




Indication du ministère des Mines et des Hydrocarbures, qui a annoncé avoir signé un protocole d’accord avec une organisation pour le projet

 

Le ministre des Mines et des Hydrocarbures, Gabriel Mbaga Obiang Lima, a signé un protocole d’accord pour la construction de la raffinerie de Guinée équatoriale – d’une capacité de 20 000 à 30 000 barils par jour –  en marge du Forum mondial de l’énergie du Conseil atlantique (Atlantic Council Global Energy Forum), organisé du 10 au 12 janvier à Abou Dhabi (Emirats arabes unis). 

Guinea Ecuatorial Press – site des nouvelles du gouvernement équato-guinéen – qui rapporte l’information, ne précise pas le bénéficiaire de ce protocole d’accord.

La Guinée équatoriale produit environ 125 000 barils de pétrole par jour, mais ne dispose pas de ses propres raffineries pour s’approvisionner en carburants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *