Guinée équatoriale: protocole d’accord signé avec Petrojet pour les études de faisabilité d’une raffinerie dans la région continentale




Le protocole d’accord a été signé entre le ministère équato-guinéen des Mines et des Hydrocarbures et l’industriel égyptien le 11 février au Caire

 

Le ministre équato-guinéen des Mines et des Hydrocarbures, Gabriel Mbaga Obiang Lima, a signé un protocole d’accord avec l’industriel égyptien Petrojet le 11 février dernier, pour la réalisation des études de faisabilité d’une raffinerie de pétrole dans la région continentale de la Guinée équatoriale.

Le protocole d’accord a été signé en marge de l’événement Egypt Petroleum Show (EGYPS) 2020, tenu du 11 au 13 février au Caire.

La Guinée équatoriale produit environ 125 000 barils de pétrole par jour, mais ne dispose pas de ses propres raffineries pour s’approvisionner en carburants.

La raffinerie voulue par le gouvernement aura une capacité de production d’environ 20 000 à 30 000 barils par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *