Guinée équatoriale: ouverture de la première station-service du groupe camerounais Tradex




L’infrastructure construite à Malabo a été inaugurée le 18 février par le ministre équato-guinéen des Mines et des Hydrocarbures

 

 

Tradex Guinea Equatorial S.A., filiale du groupe camerounais Tradex, a annoncé ce lundi l’ouverture de sa première station-service en Guinée équatoriale, un peu plus de deux ans après l’obtention de l’autorisation à distribuer les produits pétroliers dans ce pays d’Afrique centrale.

L’inauguration de l’infrastructure a eu lieu jeudi, 18 février, au cours d’une cérémonie présidée par le ministre équato-guinéen des Mines et des Hydrocarbures, Gabriel Mbega Obiang Lima, rapporte le communiqué publié par Tradex.

Construite sur une superficie de 3000 mètres carrés à Malabo, la station-service est « dotée d’une capacité de stockage de 100 000 litres de carburants, répartie en 60 000 litres de super et 40 000 litres de gasoil. Elle abrite également un local gaz d’une capacité de 300 bouteilles de gaz butane de 12,5 kg. »

Les travaux ont été assurés par l’entreprise de BTP de droit équato-guinéen Alammarin for Contracting S.L. La station-service devait initialement être livrée en octobre 2020.

Tradex, créée en 1999, est contrôlée par la Société nationale des hydrocarbures du Cameroun (SNH), qui y détient une participation de 54%. Le trader et distributeur de produits pétroliers est présent au Cameroun, en Guinée équatoriale, au Tchad et en Centrafrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *