Nigeria/GNL: la confection du devis du septième train de liquéfaction de l’usine de Bonny Island confiée à JGC Corporation




L’entreprise japonaise va réaliser l’estimation des coûts des travaux d’ingénierie de base et de la livraison du projet clé en main

 

JGC Corporation, entreprise japonaise spécialisée dans la réalisation de grands projets internationaux dans les secteurs pétrolier et gazier, va réaliser l’estimation des coûts de la conception et de la construction d’un septième train de liquéfaction de gaz naturel à l’usine de Bonny Island, révèle un communiqué publié par la structure lundi 06 août.

La firme d’ingénierie américaine KBR et la société de services britannique TechnipFMC seront associées à la tâche, ajoute le communiqué.

L’estimation des coûts prendra en compte l’ingénierie de base (Front-End Engineering Design en anglais, FEED) et le contrat de construction clé en main (Engineering Procurement Construction en anglais, EPC) du train et des infrastructures associées.

Pour rappel, l’exécution des travaux avait été attribuée à une coentreprise formée par la compagnie italienne Saipem, la société d’ingénierie japonaise Chiyoda Corporation et l’entreprise sud-coréenne Daewoo Engineering & Construction (Daewoo E&C). Ces dernières avaient indiqué qu’elles travailleraient avec des “partenaires” et des “prestataires de service enregistrés auprès du Council for the Regulation of Engineering (COREN) [Conseil pour la réglementation de l’ingénierie du Nigeria, NDLR]”

L’usine de Bonny Island – située à environ 40 km au sud de Port Harcourt, dans l’État nigérian de Rivers – a une capacité de production actuelle estimée à 22 millions de tonnes par an (Mtpa) de gaz naturel liquéfié (GNL) et 05 Mtpa de gaz de pétrole liquéfié (encore appelé “gaz domestique”) et de condensats de gaz naturel.

La construction d’un septième train de liquéfaction de gaz sur le site permettra à l’usine de fournir annuellement 30 Mtpa de gaz naturel liquéfié.

L’usine est gérée par la Nigeria LNG Limited (NLNG), qui compte 04 actionnaires: la Compagnie nationale nigériane de pétrole NNPC (49%), la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Shell (25,6%); Total Gaz Electricité Holdings France (15%) et la compagnie pétrolière italienne Eni (10,4%).

JGC a assuré la réalisation des travaux EPC des six premiers trains de l’usine de GNL de Bonny Island.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *