Botswana/Gaz de houille pour l’électricité: deux sociétés sélectionnées pour la ligne et les sous-stations électriques de Lesedi phase 1

La société botswanaise Zismo Engineering a été retenue par Tlou Energy pour les travaux de la ligne de 100 km et la sud-africaine OptiPower pour les deux sous-stations de la première phase du projet

 

La société australienne Tlou Energy Limited a sélectionné, le 14 avril, les entreprises pour la réalisation de certaines des infrastructures de la phase 1 du projet Lesedi, qui consiste à produire de l’électricité à partir du gaz de houille au Botswana.

Pour la première phase qui vise à produire 2 mégawatts, Tlou Energy a retenu l’entreprise locale Zismo Engineering pour les travaux de la ligne – 100 kilomètres d’une ligne de 66 kilovolts – et la société sud-africaine OptiPower pour les sous-stations électriques liées au projet.

Ces sous-stations seront installées à Lesedi et Serowe; Lesedi pour l’énergie qui sera produite sur le site et Serowe pour intégrer cette énergie dans les infrastructures de la société publique Botswana Power Corporation (BPC).

Tlou Energy, société cotée à la bourse d’Australie (Australian Securities Exchange, ASX), possède un permis minier valide jusqu’en 2042 au Botswana ainsi que 10 licences d’exploration. Deux des projets en cours de la société, Lesedi et Mamba, abritent officiellement des réserves prouvées, probables et possibles (3P) de 3 TCF de gaz (84,95 milliards de mètres cubes de gaz).

L’entreprise veut réussir un premier projet de production électrique à base de gaz de houille (gaz présent dans les couches de charbon et constitué de méthane à plus de 90%), pour envisager des perspectives à long terme pour la commercialisation d’énergie au Botswana – pays qui importe environ 30% de ses besoins d’énergie – et dans les pays voisins de cet Etat d’Afrique australe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *