Gabon: reprise de la campagne de forages de trois puits dans la zone Hibiscus et le champ Tortue




Deux puits programmés à Hibiscus pour mieux délimiter la superficie et le potentiel du champ en vue sa mise en production en 2023; et un puits dans le champ Tortue

 

Le norvégien BW Energy, opérateur du permis Dussafu Marin, au sud du Gabon, a “repris” la campagne de forages dans la zone Hibiscus et le champ Tortue (déjà producteur). 

La campagne débutera par le puits d’évaluation Hibiscus Extension (DHIBM-2) situé à environ 56 km de la côte et dans une profondeur d’eau de 119 mètres, selon le communiqué relatif à ces forages publié le 19 avril.

Après le puits DHIBM-2, la plateforme autoélévatrice Borr Norve – mobilisée pour ces travaux – sera utilisée pour le forage du puits de production DTM-7H, sur le champ Tortue. Ce dernier sera raccordé au puits DTM-6H – déjà foré – pour porter les puits producteurs de Tortue à six, achevant ainsi le développement de phase 2 de ce champ, d’après le document.

Après DTM-7H, la plateforme sera acheminée à Hibiscus North, situé à environ 6 km au nord-est du puits DHIBM-1.

Une découverte d’hydrocarbures à DHIBM-1 permettrait de mieux délimiter le périmètre du champ Hibiscus et de mettre à jour les données de cette région. BW Energy veut développer conjointement les champs satellites Hibiscus/Ruche, qui abriteraient actuellement des réserves prouvées et probables (2P) de 46,1 millions de barils pour Hibiscus et 24,1 millions de barils pour les zones Ruche et Ruche Nord-Est.

La première production de pétrole pour Hibiscus/Ruche est envisagée en 2023, à travers 12 puits de développement (en deux phases) reliés à une plateforme autoélévatrice et une unité flottante de production, de stockage et de déchargement de pétrole (FPSO).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *