Gabon: le français Maurel & Prom réduit sa production de pétrole suite à la suspension des exportations au terminal du Cap Lopez




Sur le permis Ezanga qui produit 19 425 barils par jour lorsqu’il est exploité à 100%, la production a été réduite par Maurel & Prom jusqu’à 4 000 barils par jour en attendant la remise en route par Perenco du terminal du Cap Lopez

 

La société pétrolière française Maurel & Prom, qui utilise le terminal du Cap Lopez pour ses exportations d’hydrocarbures, a entrepris de “réduire progressivement” sa production sur le permis Ezanga, du fait de la suspension des activités de réception et d’export au dit terminal.

La suspension a été décidée par Perenco, après une fuite d’hydrocarbures détectée le 28 avril sur un des bacs de stockage du terminal du Cap Lopez, proche de Port-Gentil (capitale économique du Gabon), dans la province de l’Ogooué Maritime (sud-ouest). 

En attendant la reprise des opérations au terminal du Cap Lopez, Maurel & Prom a annoncé, dans un communiqué diffusé le 02 mai, que la production de pétrole a été réduite “jusqu’à 4 000 barils par jour” sur le permis Ezanga où la société détient une participation de 80%.

D’après le rapport annuel de la société pétrolière française, le permis Ezanga a produit 19 425 barils de pétrole brut par jour en 2021 (dont 15 540 b/j pour Maurel & Prom selon sa quote-part) à 100 % de ses capacités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *