Gabon: deux nouveaux blocs pétroliers offshore attribués à BW Energy, Panoro et Vaalco Energy




L’attribution des blocs G12-13 et H12-13 sera formalisée par des contrats avec l’Etat gabonais

 

Un consortium formé par BW Energy – filiale du norvégien BW Offshore -, le britannique Panoro Energy et l’américain Vaalco Energy, a obtenu deux nouveaux blocs pétroliers, situés en eau peu profonde au large du Gabon, avons-nous appris ce 11 octobre auprès des attributaires.

Il s’agit des blocs G12-13 et H12-13, qui couvrent respectivement une superficie de 2 989 km2 et 1 929 km2. Ces deux blocs faisaient partie du 12e cycle d’octroi des licences du Gabon, lancé en novembre 2018 et dont les résultats étaient initialement prévus en juin 2019.

L’attribution des blocs G12-13 et H12-13, notifiée à BW Energy et ses partenaires par la direction générale des Hydrocarbures (département au sein du ministère du Pétrole, du Gaz, des Hydrocarbures et des Mines du Gabon), est provisoire et reste soumise à la signature de contrats avec l’Etat gabonais.

Dans le cadre de ces contrats, le consortium s’attend à bénéficier d’une période initiale de huit ans pour mener des activités d’exploration, période pouvant être prolongée de deux ans. Le consortium aura l’obligation, au cours de cette période, de forer des puits d’exploration, de retraiter des données sismiques existantes et de réaliser une campagne d’acquisition sismique 3D.

BW Energy aura le statut d’opérateur, avec une participation de 37,5% dans les deux blocs, Vaalco Energy 37,5% et Panoro Energy 25%.

Les deux blocs sont adjacents au permis Dussafu Marin, exploité par BW Energy en partenariat avec Panoro Energy et Gabon Oil Company. 

Le bloc G12-13 est également adjacent au champ Etame Marin, exploité par Vaalco Energy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *