Gabon: 11 000 barils de pétrole par jour produits sur le champ Tortue sur les neuf premiers mois de 2021




Données publiées dans les résultats de Panoro Energy au terme des trois premiers trimestres de l’année

 

Le bloc Dussafu, situé au large du Gabon, a généré 11 000 barils de pétrole brut par jour en moyenne, entre janvier et septembre 2021, selon les données publiées par Panoro Energy ce 22 novembre. Ces chiffres représentent 5,3% de la production pétrolière nationale du Gabon (207 400 barils par jour selon les statistiques de l’Opep à fin 2020).

Sur les quantités extraites à Dussafu, l’entreprise norvégienne a eu droit à 1 920 barils par jour, reflétant le niveau de sa participation dans le bloc (17,5%). 

Dussafu abrite actuellement un champ producteur (Tortue). Panoro Energy et ses partenaires espèrent mettre en production d’autres champs du bloc (Hibiscus et Ruche) au quatrième trimestre 2022. 

Le bloc offshore Dussafu s’étend sur une superficie de 850 km2. Il est exploité par BW Energy Gabon, filiale de la compagnie norvégienne BW Energy et qui dispose du statut d’opérateur avec une participation de 73,5%; aux côtés de Pan-Petroleum Gabon B.V. (Panoro-Gabon) – filiale de Panoro Energy – qui détient une participation de 17,5% et Gabon Oil Company (9%).

Dans ses résultats à fin septembre 2021 présentés ce 22 novembre, Panoro Energy fait le point sur ses activités dans le secteur pétrolier amont au Gabon, mais aussi en Guinée équatoriale et en Tunisie

Selon ses états financiers pro forma (basés sur une estimation de la performance financière future en fonction des états précédents et excluant des activités les opérations non récurrentes), la part de pétrole brut provenant des participations de Panoro dans les trois pays s’élève à 7 500 barils par jour sur les neuf premiers mois de l’année 2021, avec un chiffre d’affaires de 107,6 millions de dollars et un excédent brut d’exploitation (Ebitda) de 67,4 millions de dollars.

Suivant les états financiers présentés selon les normes IFRS, l’entreprise affiche des revenus bruts de 38,6 millions de dollars, un Ebitda de 29,7 millions de dollars et une production propre d’environ 5 300 barils par jour au courant des neuf premiers mois de l’année. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *