La société pétrolière ExxonMobil soutient financièrement l’adoption d’une taxe carbone aux Etats-Unis




La multinationale a annoncé mardi, 09 octobre, qu’elle apportera une contribution d’un million de dollars sur deux ans à l’association American for Carbon Dividends

 

ExxonMobil s’est engagé mardi, 09 octobre, à verser un million de dollars pour soutenir les efforts destinés à faire adopter aux Etats-Unis une taxe carbone, une première pour un géant pétrolier, accusé a fortiori d’avoir financé pendant des années des études climatosceptiques.

La taxe carbone est une taxe environnementale évaluée proportionnellement au dioxyde de carbone émis pour l’utilisation d’une ressource, d’un produit ou d’un service. Elle prend la forme d’une redevance tarifée à la tonne de CO2 émise

« Nous apportons une contribution d’un million de dollars sur deux ans à American for Carbon Dividends », a déclaré à l’AFP Scott Silvestri, un porte-parole de l’entreprise.

Cette association, co-dirigée par deux anciens sénateurs – le républicain Trent Lott et le démocrate John Breaux – veut faire adopter par le Congrès une taxe carbone pour lutter contre le réchauffement climatique.

La décision du d’ExxonMobil tranche avec des années de bras de fer avec des ONG environnementalistes, qui l’accusent entre autres d’avoir dissimulé des études scientifiques sur le rôle néfaste des énergies fossiles dans le changement climatique. Les Etats de New York et du Massachusetts ont ouvert des enquêtes.

Les mêmes ONG demandent par ailleurs généralement à l’entreprise de réduire ses investissements dans l’exploration de nouveaux puits pétroliers.

« Nous avons toujours été partisans d’un prix du carbone neutre depuis une décennie », défend M. Silvestri.

La « taxe dividende carbone » soutenue par ExxonMobil serait fixée à 40 dollars la tonne de CO2 et augmenterait progressivement.

Concrètement, le prix du gallon d’essence (3,78 litres) à la pompe serait augmenté de 36 cents, ce qui rapporterait initialement 200 milliards de dollars dans les coffres publics.

Cette somme serait par la suite redistribuée aux ménages, soit en moyenne 2 000 dollars par famille de quatre personnes, sous différentes formes (abondement des plans de retraite, paiement de dividendes…).

La taxe affecterait la plupart des secteurs économiques liés ou exposés aux énergies fossiles et permettrait, selon ses défenseurs, de réduire les émissions américaines.

C’est la première fois qu’une grande entreprise pétrolière américaine apporte son soutien financier à une action de lobbying pro-climat aux Etats-Unis.

Un million de dollars représente les revenus engrangés par ExxonMobil toutes les deux minutes en 2017, selon les calculs de l’agence Bloomberg. Le groupe a par ailleurs consacré 11,4 millions de dollars à ses activités de lobbying l’an dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *