L’expertise de la Chine dans les énergies éolienne et solaire peut profiter aux pays arabes (Ligue arabe)




Les pays arabes, qui figurent parmi les plus importants exportateurs de gaz et de pétrole au monde, ont besoin de diversifier leurs sources d’énergie, illustre Kamal Hassan Ali, secrétaire général adjoint aux Affaires économiques de la LA

 

Le savoir-faire chinois et les abondantes ressources énergétiques du monde arabe constituent un immense potentiel pour l’approfondissement de la coopération énergétique entre les deux parties, a déclaré dans une récente interview accordée à Xinhua un haut responsable de la Ligue arabe (LA), une organisation basée au Caire (Egypte).

« La Chine dispose d’une expertise et de technologies avancées dans les domaines de l’énergie éolienne et solaire, tandis que les pays arabes sont les plus importants exportateurs de gaz et de pétrole au monde. Il existe donc un immense potentiel pour la coopération sino-arabe dans le secteur de l’énergie », a indiqué Kamal Hassan Ali (photo), secrétaire général adjoint aux Affaires économiques de la LA.

L’initiative « la Ceinture et la Route », proposée par la Chine, offre par ailleurs à la région de nombreuses opportunités dans divers domaines, et plus particulièrement dans celui de l’énergie, a-t-il ajouté.

« Elle apportera d’immenses opportunités dans les domaines de l’interconnexion des réseaux électriques, de l’efficacité énergétique, des énergies renouvelables et de l’échange d’expertise dans le domaine énergétique », a indiqué M. Ali à Xinhua en marge de la 6e réunion de la Conférence de la coopération sino-arabe sur l’énergie, organisée au Caire du 05 au 08 novembre.

Cette conférence est une plateforme visant à examiner les opportunités d’investissement dans le domaine de l’énergie entre la Chine et les pays arabes.

« Nous avons également discuté de la création d’un centre pour les énergies renouvelables, afin de permettre un échange d’expertise entre la Chine et le monde arabe, notamment en formant du personnel des deux parties dans le domaine énergétique », a-t-il indiqué.

Les entreprises chinoises ont déjà lancé un certain nombre de projets énergétiques dans plusieurs Etats arabes, comme l’Egypte, les Emirats arabes unis (EAU), le Maroc et la Jordanie.

En Egypte, les entreprises chinoises Dongfang Electric et Shanghai Electric travaillent à la construction d’une centrale électrique à charbon dans la région d’Hamrawein, au bord de la mer Rouge.

TBEA SunOasis, une entreprise chinoise spécialisée dans les énergies propres, a quant à elle commencé au début de l’année la construction de quatre centrales électriques à énergie solaire dans le Parc solaire de Benban, dans la province d’Aswan, dans le sud de l’Egypte. Ce projet devrait être achevé d’ici à la mi-2019.

Aux EAU, la compagnie chinoise Harbin Electric International a créé une entreprise à capitaux mixtes avec la compagnie saoudienne ACWA Power pour construire la centrale électrique à charbon propre d’Hassyan, à Dubaï.

Depuis 2015, Shandong Electric Power Construction, une filiale de la Power Construction Corporation of China, travaille à construire le gigantesque complexe solaire Noor à Ouarzazate, au Maroc.

M. Ali a expliqué que la vision d’avenir du monde arabe en matière d’énergie repose sur trois objectifs : maintenir la position stratégique de la région arabe sur le marché mondial de l’énergie, renforcer l’intégration énergétique du monde arabe et diversifier les sources d’énergie dans la région.

« Cette vision d’avenir ne pourra s’accomplir qu’avec une coopération régionale et internationale, qui permettra un échange de connaissances et d’expertise. La Conférence de la coopération sino-arabe sur l’énergie est le meilleur exemple d’une telle coopération », a soutenu M. Ali.

« La coopération arabo-chinoise dans le domaine de l’énergie devrait permettre de donner naissance à un marché régional immense et créer un grand nombre d’opportunités économiques pour les deux parties », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *