Les énergies renouvelables ont généré 9,8 millions d’emplois dans le monde en 2016




Le continent asiatique concentre 62 % de ces emplois, selon le rapport annuel de l’Agence Internationale des Énergies Renouvelables (Irena) consacré aux énergies renouvelables, pour l’année 2017

Les énergies renouvelables ont employé 9,8 millions de personnes dans le monde en 2016, soit une croissance de 1,1% par rapport à 2015, d’après le rapport annuel 2017 “Energies renouvelables et emplois” (“Renewable energy and jobs”, en anglais). Le document, qui en est à sa quatrième édition, a été publiée par l’Agence internationale des énergies renouvelables (Irena), institution basée à Abou Dhabi (Emirats arabes unis).

D’après l’Irena, La Chine le Brésil, les Etats-Unis, le Japon, l’Allemagne et l’Inde sont les pays qui ont créé le plus d’emplois dans le domaine des énergies renouvelables. Le continent asiatique seul regroupe 62% des emplois

L’énergie photovoltaïque solaire a été la source la plus porteuse avec 3,1 millions d’emplois l’année écoulée, soit une croissance de 12% depuis 2015. Des emplois portés principalement par la Chine, les Etats-Unis et l’Inde.

L’Asie est devenue le centre mondial de fabrication et d’installation de systèmes photovoltaïques. Derrière, la Chine, le Japon, la Malaisie et la Thaïlande constituent des pôles de fabrication et d’assemblage des pièces photovoltaïques, majoritairement destinées à l’exportation.

L’exploitation de l’énergie éolienne a connu une croissance de 07% pour atteindre 1,2 millions d’emplois.

Dans les autres secteurs d’énergies renouvelables qui ont généré des emplois, l’Irena recense les biocarburants (1,7 millions d’emplois), la biomasse (0,7 million) et le biogaz (0,3 million), où les emplois étaient concentrés principalement dans l’approvisionnement en matières premières. Le Brésil, la Chine, les Etats-Unis et l’Inde ont été les principaux marchés de main d’oeuvre dans cette bioénergie.

Les emplois dans le chauffage et le refroidissement solaires ont généré 0,8 million d’emplois sur les principaux marchés: Chine, Brésil Union européenne.

La grande hydroélectricité employait 1,5 million de personnes (emplois directs) en 2016, avec environ 60% de ces emplois en exploitation et maintenance. Les marchés d’emplois clés étaient la Chine, l’Inde, le Brésil, la Fédération de Russie et le Vietnam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *