L’énergie électrique parmi les quatre secteurs qui concentrent “plus de 80% de la dette publique du Cameroun” (CAA)




A fin mai 2018, l’ensemble des emprunts contractés par l’Etat camerounais se chiffrait à 6527 milliards de F CFA (environ 9,95 milliards d’euros), selon les données diffusées le 05 juillet 2018 par la Caisse autonome d’amortissement

 

L’énergie électrique et l’eau, les TIC, les infrastructures routières et portuaires sont les quatre “secteurs-clés” qui concentrent “plus de 80% de la dette publique du Cameroun”, d’après des données diffusées ce jeudi 05 juillet par la Caisse autonome d’amortissement (CAA) dans la presse publique.

“Il s’agit des secteurs qui constituent la fondation du tissu de production dans un système économique développé. En misant sur ces secteurs, le Cameroun va se doter d’une capacité de production qui permettra aux acteurs économiques, dans divers secteurs, de créer plus de valeurs ajoutées. A titre d’illustration, les différents barrages en construction augmenteront l’offre en énergie du Cameroun; et de ce fait, l’on sera en mesure d’abriter de grandes usines de transformation qui ajouteront de la valeur à nos matières premières et augmenteront les recettes d’exportation”, apprécie Richard Evina Obam, directeur général de la CAA.

A fin mai 2018, le montant total des emprunts contractés par l’Etat camerounais était estimé à 6527 milliards de F CFA (environ 9,95 milliards d’euros), soit l’équivalent de “32% du PIB”, relève la CAA. Sur cette somme, la dette extérieure représentait 4956 milliards de F CFA (7,55 milliards d’euros); et la dette intérieure 1571 milliards de F CFA (environ 2,39 milliards d’euros).

Pour Richard Evina Obam, le ratio de la dette publique du Cameroun sur le PIB est “en dessous du seuil d’alerte de 35%, soit la moitié de l’exigence sous-régionale” dans l’espace Cemac.

La CAA est une structure publique qui a la charge de gérer la dette de l’Etat, ainsi que celle des organismes publics et parapublics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *