En 2021, le Cameroun s’attend à 418 milliards de F CFA de revenus du secteur pétrolier




Prévisions avalisées par le président de la République, dans la loi de finances promulguée pour le prochain exercice

 

 

La loi de finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2021, promulguée par le chef de l’Etat Paul Biya le 17 décembre, table sur des revenus du secteur pétrolier de l’ordre de 418 milliards de F CFA (639 millions d’euros) au cours de l’exercice à venir; contre 286,7 milliards de F CFA en 2020 (loi de finances rectificative).

Dans ces prévisions liées au secteur des hydrocarbures, les recettes pétrolières – constituées essentiellement des ventes de pétrole brut de l’Etat via la SNH hors impôt sur les sociétés pétrolières – représentent un montant de 393 milliards de F CFA (environ 600,86 millions d’euros), contre 269,7 milliards de F CFA en 2020 (budget revu).

Le président de la République a promulgué la loi de finances 2021 du Cameroun, avec un budget global de 4 865,2 milliards de FCFA – en hausse de 456,2 milliards FCFA par rapport aux 4 409 milliards de FCFA de l’exercice précédent (budget revu) -; dont  4 670 milliards FCFA pour le budget général de l’Etat et 195,2 milliards FCFA pour les comptes d’affectation spéciale.

Budget des administrations du secteur des énergies

Principal département ministériel impliqué dans les projets d’infrastructures liés aux énergies, le ministère de l’Eau et de l’Energie (Minee) va évoluer en 2021 avec un budget de 226,084 milliards de F CFA (345,66 millions d’euros), en hausse par rapport aux 222,845 milliards de F CFA de l’exercice 2020. Dans le budget du Minee pour l’exercice à venir, 5,073 milliards de F CFA sont dédiés au fonctionnement et 221,011 milliards de F CFA à l’investissement.

S’agissant du ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt), qui intervient, en ce qui concerne les énergies, principalement dans les titres de concession du secteur pétrolier et gazier amont -, la loi de finances promulguée accorde au département ministériel 9,496 milliards de F CFA en 2021; contre 8,237 milliards de F CFA en 2020.

Dans le budget 2021 du Minmidt, 5,523 milliards de F CFA sont alloués au fonctionnement et 3,973 milliards de F CFA au budget d’investissement public (BIP).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *