Egypte: décision finale d’investissement prise sur le développement des concessions gazières North El Amriya et North Idku




L’opérateur Energean prévoit la première production de gaz au second semestre 2022. Les dépenses en capital pour le développement du projet estimées à 235 millions de dollars

 

 

Energean plc, société d’exploration et de production d’hydrocarbures basée à Londres, a annoncé, jeudi 21 janvier, avoir pris la décision finale d’investissement sur le projet de raccordement sous-marin des concessions North El Amriya et North Idku (NEA/NI).

Les deux actifs sont situés en eau peu profonde (30 à 85 mètres), au large de l’Egypte.

L’opérateur prévoit de relier les puits déjà forés sur les deux concessions entre eux et de les connecter à la plateforme de production North Abu Qir III, dans le cadre d’un plan initial de développement.

Les dépenses en capital pour le développement du projet, essentiellement programmées en 2022, sont estimées à 235 millions de dollars. 

Le groupe d’ingénierie pétrolière TechnipFMC a été attributaire du contrat EPIC (ingénierie, approvisionnement, installation et mise en service) du projet.

La première production de gaz à partir des concessions NEA/NI est projetée par Energean au courant du second semestre 2022. L’exploitation cible actuellement 49 millions de barils équivalent pétrole de ressources prouvées et probables (2P). Ces ressources sont constituées à 87% de gaz.

Le pic de production attendu est d’environ 90 millions de pieds cubes standard par jour et 1000 barils de condensats par jour.

La concession NEA contient deux champs de gaz déjà évalués (Yazzi etPython) tandis que la concession NI contient quatre champs de gaz découverts dont un prêt pour le développement, d’après les données publiées par l’opérateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *