Egypte: contrat d’achat d’électricité signé par AMEA Power pour une centrale solaire de 200 MW et une ferme éolienne de 500 MW




Le développeur émirati compte mettre en service la centrale solaire au quatrième trimestre 2021 et la ferme éolienne au troisième trimestre 2023

 

Le président d’AMEA Power, Hussain Al Nowais (photo, g), et la présidente de la Société égyptienne de transport de l’électricité (Egyptian Electricity Transmission Company en anglais, EETC), Sabah Mashali (photo, d), ont signé, le 10 décembre dernier, le contrat d’achat d’électricité d’une ferme éolienne de 500 MW et d’une centrale solaire photovoltaïque de 200 MW.

La cérémonie de signature du contrat a eu lieu en présence, entre autres, du Premier ministre égyptien, Mostafa Madbouly, du ministre de l’Electricité et des Energies renouvelables, Mohamed Shaker et de l’ambassadeur des Emirats arabes unis en Egypte, Jomaa Al Junaibi.

Les deux projets seront exécutés sous forme d’un contrat de construction-propriété-exploitation (Build-Own-Operate en anglais, BOO).

La centrale solaire sera réalisée par Abyodos Solar Power Company (ASPC), filiale de AMEA Power, dans la localité de Kom Ombo, gouvernorat d’Assouan. Elle bénéficie d’un contrat d’achat d’électricité de 25 ans. 

Amunet Wind Power Company (AWPC), également une filiale de l’entreprise émiratie, réalisera la ferme éolienne de 500 MW à Ras Ghareb, dans le golfe de Suez. Le projet éolien bénéficie d’un contrat d’achat d’électricité de 20 ans.

La mise en service de la centrale solaire est prévue au quatrième trimestre 2021, celle de la ferme éolienne au troisième trimestre 2023. 

Les deux projets pourront fournir de l’énergie à environ 830 000 ménages, pour un productible annuel projeté à 2,9 gigawattheures (GWh), selon AMEA Power.

La stratégie du gouvernement égyptien est de parvenir à 42% d’électricité renouvelable dans le pays d’ici à 2035.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *