Egypte : cession avortée des actifs d’hydrocarbures de Dana Gas




L’accord de vente conclu avec IPR Wastani Petroleum Ltd, filiale égyptienne de la société américaine IPR Energy Group, n’a pas abouti du fait de la non satisfaction de certaines conditions

 

Dana Gas PJSC a décidé de mettre un terme à l’opération de cession de ses actifs en Egypte, a annoncé la société émiratie le 25 avril.

La vente avait été initiée en octobre 2020 au profit d’IPR Wastani Petroleum Ltd, filiale égyptienne de la société américaine IPR Energy Group. 

“Un certain nombre de conditions préalables n’ont pas été remplies avant la date butoir pour la finalisation du contrat de vente et d’achat, fixée au mercredi 14 avril 2021”, a expliqué Dana Gas. 

La société a par conséquent décidé de conserver ses actifs d’hydrocarbures en Egypte et de continuer à les exploiter. 

L’opération portait sur les concessions onshore – productrices de pétrole et de gaz – El Manzala, West El Manzala, West El Qantara, North El Salhiya et d’autres zones associées.

La société émiratie voulait réduire ses activités en Egypte pour concentrer ses ressources dans la région du Kurdistan irakien.

En Egypte, Dana Gas est aussi présente dans les concessions El Matariya (Bloc 3) et North El Arish (Bloc 6).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *