Egypte: la centrale solaire de 32 MW développée par Voltalia sera livrée au second semestre 2019 (constructeur)




La centrale Râ Solar bénéficie d’un contrat de vente d’électricité de 25 ans avec la société nationale de distribution d’électricité d’Egypte EETC

 

Voltalia, producteur français d’électricité à partir de sources renouvelables, a débuté la construction d’une centrale solaire de 32 MW en Egypte.

Cette centrale, baptisée Râ Solar, est située dans le complexe de Ben Ban, dans le gouvernorat d’Assouan, rapporte un communiqué publié par l’entreprise le 08 novembre dernier.

Le projet bénéficie d’un contrat de vente d’électricité de 25 ans, signé en octobre 2017, avec la société nationale de distribution d’électricité en Egypte EETC (Egyptian Electricity Transmission Company). Le contrat entrera en vigueur à partir de la mise en service de la centrale, programmée par Voltalia au second semestre 2019.

La centrale “sera équipée de 93 150 panneaux photovoltaïques Suntech, d’une capacité unitaire de 345 W, montés sur des structures à axe unique équipées de trackers”, précise le producteur français d’énergie.

Râ Solar est la première centrale “développée, construite et exploitée” par Voltalia en Afrique.

L’entreprise française compte développer un portefeuille de projets de 800 MW au cours des cinq à huit prochaines années en Egypte, “pour son compte propre ou pour celui de clients tiers”.

L’Egypte envisage d’intégrer au moins 20% d’énergies renouvelables dans son mix-électrique à l’horizon 2022. Le pays d’Afrique du Nord s’est fixé l’objectif de 2 GW de capacité solaire installée, dans le cadre de l’accord de Paris sur le climat.

Le complexe solaire de Ben Ban vise à terme une capacité installée d’environ 1,8 GW. L’ensemble (cluster) permettra d’éviter l’émission de 02 millions de tonnes de CO2 par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *