Egypte : 83 millions d’euros de la BAD pour la 2e phase du Programme d’appui à l’électricité et à la croissance verte




Le prêt fait suite à un premier financement de 225 millions d’euros de l’institution

 

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, le 16 juin, l’approbation par son conseil d’administration d’un prêt de 83 millions d’euros pour la seconde phase du Programme d’appui à l’électricité et à la croissance verte de l’Egypte (Egypt’s Electricity and Green Growth Support Program, EGGSP).

Le prêt fait partie de l’appui budgétaire de la BAD pour aider le gouvernement à la reprise post Covid-19. 

Ce financement fait suite à un premier prêt de 225 millions d’euros approuvé par la BAD pour l’EGGSP en juin 2020.

Le Programme d’appui à l’électricité et à la croissance verte de l’Egypte vise, entre autres, à soutenir les réformes dans le secteur électrique égyptien afin de le rendre plus compétitif et attractif pour les investisseurs privés, plus diversifié avec les énergies renouvelables et plus robuste pour supporter la demande en énergie des clients domestiques.

Outre la BAD, le Programme bénéficie aussi de financements de l’Agence française de développement (AFD) et de ceux de l’Agence de coopération internationale du Japon (JICA).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *