Les Emirats arabes unis s’attendent à un cours moyen du baril de pétrole « autour de 70 dollars » en 2019




Indication donnée en conférence de presse samedi, 12 janvier, par le ministre de l’Energie des Emirats arabes unis, Souhaïl al Mazroueï

 

Le ministre de l’Energie des Emirats arabes unis, Souhaïl al Mazroueï (photo), a dit samedi, 12 janvier, s’attendre à un cours moyen de 70 dollars le baril cette année.

« Aujourd’hui, nous nous orientons vers un cours moyen autour de 70 dollars le baril pour le Brent », a-t-il dit lors d’une conférence de presse.

L’Opep et les autres gros producteurs de pétrole, emmenés par la Russie, ont convenu en décembre de réduire leur production globale de 1,2 million de barils par jour (bpj), afin de ramener le marché de l’or noir à l’équilibre dès janvier 2019.

Ils ont pris cette décision alors même que Donald Trump demandait aux pays exportateurs de s’abstenir de limiter leur production, estimant qu’une telle mesure provoquerait une hausse des cours mondiaux du pétrole.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) n’est pas l’ennemi des Etats-Unis, a déclaré samedi le ministre du Pétrole des Emirats arabes unis, qui s’attend à ce que le cours moyen du pétrole oscille autour de 70 dollars le baril cette année.

« Nous sommes complémentaires, nous ne sommes pas des ennemis », a-t-il dit lors d’une conférence de presse à Abou Dhabi, à propos des rapports entre l’Opep et les grands pays consommateurs de pétrole, comme les Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *