Djibouti: lancement des travaux de la ferme éolienne de Ghoubet (60 MW)




Le début des opérations commerciales de la centrale est prévu en 2022

 

Le projet de ferme éolienne de Ghoubet, à Djibouti, dans la région Atar, près du lac Assal, est entré en phase de construction, a annoncé le 12 février dernier le consortium pilotant cette initiative. 

Ledit consortium est constitué par Africa Finance Corporation (AFC), Climate Fund Managers (CFM), la Société néerlandaise de financement du développement (FMO) et Great Horn Investment Holdings (GHIH).

Le début des opérations de la ferme éolienne est projetée en 2022.

Le projet est prévu sur une superficie de 395 hectares et devrait comporter 15 turbines ayant chacune une capacité de 4,8 mégawatts.

Le coût total des travaux est d’environ 250 millions de dollars, selon l’Agence multilatérale de garantie des investissements (Multilateral Investment Guarantee Agency, MIGA) de la Banque mondiale qui a été sollicitée pour apporter des garanties au projet.

La centrale, dont l’énergie sera injectée dans le réseau national, sera détenue et exploitée par la société de droit djiboutien Red Sea Power Limited SAS

Djibouti ambitionne de générer la totalité de ses besoins en électricité avec les énergies renouvelables d’ici à 2030.

Le pays de la Corne de l’Afrique dépend encore actuellement de certaines centrales thermiques pour son électricité et d’importations d’énergie en provenance de l’Ethiopie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *