Daystar Power obtient 20 millions de dollars de l’IFC pour étendre ses solutions solaires hybrides au Nigeria




L’entreprise, qui dispose actuellement de 150 installations électriques dans le pays d’Afrique de l’Ouest, compte alimenter plus d’entreprises en énergie

 

Le développeur de projets d’énergies renouvelables hybrides Daystar Power a annoncé, le 06 juillet, que sa filiale nigériane a conclu une facilité de 20 millions de dollars avec la Société financière internationale du Groupe de la Banque mondiale (IFC). 

Il s’agit spécifiquement d’un prêt subordonné de 10 millions de dollars du Programme Canada-IFC pour les énergies renouvelables en Afrique (Canada-IFC Renewable Energy Program for Africa en anglais) et d’un prêt de 10 millions de dollars en monnaie locale de l’IFC. 

Ces fonds portent à 62 millions de dollars les financements mobilisés par la société depuis le début de l’année. 

La facilité de l’IFC va aider le développeur à étendre sa capacité installée de projets solaires et “servir davantage d’entreprises nigérianes”.  

L’entreprise revendique actuellement l’exploitation de 150 installations électriques au Nigeria. Elle compte globalement porter sa capacité de production d’énergie solaire installée à 140 MW d’ici à 2024. 

Daystar Power est spécialisée dans les solutions hybrides (solaire+thermique) pour les besoins en énergie des entreprises. Le Nigeria et le Ghana représentent ses principaux marchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *