CSAIL, filiale du chinois CTG, acquiert 411 MW d’actifs éoliens et solaires dans la région MENA




Les actifs, que China Three Gorges South Asia Investment Ltd (CSAIL) va contrôler à travers le rachat d’AEP, se trouvent en Egypte et en Jordanie

 

Alcazar Energy Partners (AEP), société créée en 2014 et basée à Dubaï (Emirats arabes unis), a été rachetée par China Three Gorges South Asia Investment Ltd (CSAIL) en association avec des investisseurs chinois, d’après un communiqué diffusé par AEP le 23 août.

A travers l’opération, CSAIL prend le contrôle de cinq centrales solaires et deux fermes éoliennes totalisant 411 MW en Egypte et en Jordanie. D’après AEP, ces actifs fournissent l’énergie à environ 275 000 ménages.

Le montant de la transaction n’a pas été divulgué. 

Le rachat d’AEP permet à CSAIL d’entrer sur le marché des énergies renouvelables dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord). 

D’après les données publiées par AEP, la croissance de la demande en énergies renouvelables dans la région MENA devrait conduire au développement de 157 gigawatts de projets et à l’investissement de 175 milliards de dollars américains dans ces secteurs au cours des 10 prochaines années.

CSAIL est une filiale du groupe chinois China Three Gorges Corporation (CTG). La société a été formée en 2011 pour investir prioritairement dans des projets d’énergies renouvelables en Asie du Sud. Son siège se trouve au Pakistan.

AEP, désormais sous le contrôle de CSAIL, comprenait des actionnaires tels que les investisseurs émiratis BlueStone Management et Mubadala Infrastructure Partners, la société de capital-risque jordanienne DASH Ventures, ainsi que la Société financière internationale (IFC) du Groupe de la Banque mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *