Côte d’Ivoire: 500 villages ciblés pour recevoir la télévision par satellite de Startimes et une alimentation solaire




Le projet chinois pour l’accès à la télévision par satellite dans 10 000 villages africains va être lancé dans 500 villages de Côte d’Ivoire, en vertu d’un accord paraphé le 15 juin à Abidjan entre l’ambassadeur de Chine et le ministre ivoirien des Affaires étrangères

 

Un projet pour l’accès à la télévision par satellite d’un coût de 10 millions de dollars américains va être lancé dans 500 villages de Côte d’Ivoire grâce à un soutien financier de la République populaire de Chine, en vertu d’un accord paraphé vendredi dernier, 15 juin, à Abidjan entre l’ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire, Tang Weibin, et le ministre ivoirien des Affaires étrangères, Marcel Amon-Tanoh.

Le projet s’inscrit dans le cadre du programme de coopération culturelle sino-africaine, l’un des dix programmes phares de la coopération entre la Chine et l’Afrique annoncés en 2015 par le président chinois, Xi Jinping, lors du sommet du Forum sur la coopération sino-africaine tenu à Johannesburg, a rappelé M. Tang.

Le gouvernement chinois offre à chaque village retenu deux vidéoprojecteurs StarTimes, un téléviseur numérique de 32 pouces ainsi que 20 décodeurs et antennes paraboliques. Les projecteurs et le téléviseur sont équipés d’un système d’alimentation solaire et d’antenne parabolique.

Le projet va permettre à un plus grand nombre de personnes vivant dans des villages ivoiriens d’avoir accès à la télévision par satellite, et même de regarder des programmes chinois, renforçant la connaissance sur la culture chinoise, a indiqué l’ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire.

L’initiative a déjà été lancée dans certains pays africains, à l’instar du Burundi de la Guinée et de la République centrafricain. Elle vise globalement à favoriser la couverture de 10 112 villages du continent en télévision numérique, avec un objectif de plus de 30 millions d’abonnés dans 25 pays africains. Le coût global de l’initiative est de 800 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *