Le Congo veut tirer profit de l’embellie des cours du brut en augmentant sa production




Tous les signaux sont au vert pour le secteur pétrolier congolais, notamment pour le brut, d’après le ministre des Hydrocarbures Bruno Jean Richard Itoua, s’appuyant sur les estimations de l’Opep sur un prix du baril à 80 dollars au courant du quatrième trimestre 2021

 

La République du Congo, troisième pays producteur de pétrole en Afrique subsaharienne, entend augmenter sa production du brut en 2022, en raison de la reprise des cours de l’or noir sur le marché mondial, mais aussi des opportunités que lui offre son adhésion à l’Organisation mondiale des pays exportateurs de pétrole (Opep), a annoncé lundi 18 octobre le ministre congolais des Hydrocarbures Bruno Jean Richard Itoua.

Tous les signaux sont au vert pour le secteur pétrolier congolais, notamment pour le brut, a-t-il indiqué en s’appuyant sur les estimations de l’Opep sur un prix du baril à 80 dollars au quatrième trimestre 2021, contre une moyenne de 74,4 dollars au troisième trimestre au Congo.

Afin de soutenir les compagnies pétrolières basées dans le pays, le gouvernement congolais a annoncé une amélioration de l’environnement fiscal.

Le gouvernement congolais étudie toutes les possibilités pour pouvoir diversifier le marché de destination de brut congolais et les formes de commercialisation de brut congolais, y compris pour protéger la production nationale contre les volatilités du marché mondial, a affirmé le ministre des Hydrocarbures.

« Nous considérons que l’ensemble des acteurs de la commercialisation du brut profite de cette appartenance de notre pays à l’Opep. Nous devons tout faire pour arrêter le déclin de la production et chercher à battre le record de la production nationale, parce que le contexte du marché s’y prête », a déclaré M. Itoua.

Exportateur de pétrole depuis 1973, la production journalière de pétrole brut du Congo est estimée à 336 000 barils et ses réserves d’or noir à 2,9 milliards de barils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *