Congo-Brazzaville: la production pétrolière en baisse de 12,5% dans les perspectives pour 2022




Le projet de budget de l’Etat congolais pour l’exercice 2022 a été élaboré sur la base d’une hypothèse de la production nationale à 110 millions de barils, en baisse par rapport aux 125,7 millions de barils de 2021

 

Le projet de budget de l’Etat congolais pour l’exercice 2022 a été élaboré sur la base d’une production pétrolière nationale à 110 millions de barils, a appris Xinhua le 08 octobre à Brazzaville de source gouvernementale.

Cette hypothèse sur la production pétrolière revoit à la baisse celle attendue en 2021, qui était estimée à 125,7 millions de barils.

Le gouvernement congolais a approuvé le 08 octobre, en conseil des ministres, la hausse du budget de l’Etat de l’exercice 2022; qui passe de 1 672 milliards de francs CFA (2,95 milliards de dollars) à 1 925 milliards de francs CFA (3,40 milliards de dollars), soit une augmentation de 15%.

Les « recettes pétrolières devraient quant à elles augmenter de 13% la même année, sur la base de certaines hypothèses dont le prix moyen du baril de pétrole fixé à 64 dollars (et) un taux de change de 535 francs CFA pour un dollar », rapporte le compte rendu du conseil des ministres.

Le pétrole est la principale source de revenus du Congo, classé troisième producteur de brut au sud du Sahara, après le Nigeria et l’Angola.

Le Congo, qui a adhéré en 2018 à l’Organisation des pays exportateurs de Pétrole (Opep), assurera la présidence tournante du cartel pétrolier en 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *