Mozambique/Gaz: la coentreprise titulaire de la concession sur le bloc 4 oeuvre pour aboutir à une décision finale d’investissement en 2019




Les représentants d’ExxonMobil, Eni, CNODC, ENH, Kogas et Galp ont fait le point sur le projet le 27 juin 2018 à Washington

 

De “hauts responsables” de la co-entreprise titulaire de la concession sur la Zone 4 (Area 4) se sont rencontrés mercredi à Washington, à l’occasion de la tenue de la Conférence mondiale sur le gaz (World Gas Conference). Opportunité a été donnée de faire le point sur l’état d’avancement du projet d’exploitation des ressources gazières du bloc, informe la compagnie américaine ExxonMobil dans un communiqué publié le 27 juin.

“Nous avons réalisé des progrès significatifs en ce qui concerne le marketing. Nous sommes actuellement en phase active de négociations des contrats de vente et d’achats fermes pour le projet Rovuma LNG avec certaines structures liées aux entités de la coentreprise du bloc 4”, a confié Peter Clarke, président d’ExxonMobil Gas and Power Marketing Company, cité dans le communiqué. “Ces engagements nous aideront à aller vers une décision d’investissement finale, que nous espérons atteindre en 2019”, a ajouté le responsable.


Lire aussi: Mozambique: Anadarko Petroleum espère une décision finale d’investissement sur le projet LNG de la Zone 1 au premier trimestre 2019

Les gisements de gaz de la Zone 4 sont situés dans le bassin de Rovuma, en eaux profondes, au large de la province de Cabo Delgado (nord du Mozambique). Le bloc contient 85 TCF (environ 2406,9 milliards de m3) de gaz naturel, selon les estimations actuelles. Le développement projeté de la Zone 4 comprend l’exploitation du gaz naturel, la liquéfaction de la ressource et la commercialisation de cette dernière vers des marchés internationaux.  

La concession est exploitée par une association comprenant Mozambique Rovuma Venture S.p.A (70% des parts), la société sud-coréenne Kogas (10%), le portugais Galp Energy (10%) et la Société nationale des hydrocarbures de Mozambique, Empresa Nacional de Hidrocarbonetos (10%).

Mozambique Rovuma Venture est pilotée par trois entités: ExxonMobil (35,7% des actions), l’italien Eni (35,7%) et CNODC Dutch Coöperatief U.A. (28,6%).

Dans le cadre de l’entente entre ExxonMobil et Eni, la compagnie américaine assurera la supervision et la construction de toutes les installations de liquéfaction de gaz naturel; tandis que l’italienne conduira toutes les opérations en amont.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *