Cameroun/Electricité: la liaison des réseaux interconnectés Sud, Nord et Est permettra de mieux tirer parti des ressources de la Sanaga (ministre)




Le ministre de l’Eau et de l’Energie, Gaston Eloundou Essomba, estime que la constitution d’un réseau interconnecté unique au Cameroun pourrait être possible d’ici à 2025

 

Le ministère de l’Eau et de l’Energie du Cameroun (Minee) a parmi ses “priorités” de constituer, d’ici à 2025, un réseau interconnecté unique en reliant le Réseau interconnecté Sud (RIS), le Réseau interconnecté Nord (RIN) et le Réseau interconnecté Est (RIE), a indiqué Gaston Eloundou Essomba dans une interview accordée à la presse publique le 24 mars dernier.

“L’objectif étant de faire bénéficier à l’ensemble de notre pays de l’abondante ressource hydroélectrique circonscrite dans le bassin de la Sanaga”, a ajouté le ministre de l’Eau et de l’Energie.

La Sanaga, d’une superficie de 133 000 km2, concentre la majeure partie du potentiel hydroélectrique du Cameroun, “tant en terme de production (53% de la puissance équipable) que de régulation”, selon la Banque mondiale. La puissance “équipable”, toujours d’après des données de la Banque, est de 13 700 MW, exploitée seulement à hauteur de 5%.

Le fleuve abrite actuellement les centrales hydroélectriques de Songloulou (384 MW) et d’Edéa (267 MW). Des projets de barrages y sont aussi en cours, à l’instar du projet hydroélectrique Nachtigal (420 MW) – dont les travaux ont débuté – et de Grand Eweng (1800 MW).

En ce qui concerne les différents réseaux interconnectés du Cameroun, Le RIS alimente en électricité les régions méridionales (Centre, Sud, Littoral, Ouest, Sud-Ouest, Nord-Ouest) tandis que le RIN dessert les parties septentrionales (Nord, Adamaoua, Extrême-Nord). La région de l’Est est quant à elle actuellement alimentée par un réseau autonome constitué uniquement de centrales thermiques, en attendant la mise en service de la centrale hydroélectrique de Lom Pangar (30 MW).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *