Cameroun: le nettoyage des lignes envahies par la végétation permet de réduire les coupures d’électricité (Eneo)




D’après la société, dans une commune comme celle d’Akonolinga dans le Centre, le nettoyage des couloirs des lignes au bulldozer en avril 2020 permet aux populations de s’attendre à une coupure tous les 10 à 15 jours contre 03 jours auparavant

 

 

L’élagage des lignes électriques permet de réduire les incidents causés par la végétation dont les coupures de courant, relève Eneo dans son bulletin d’information du mois d’août. 

La société présente pour illustration la situation observée dans une commune comme celle d’Akonolinga (département du Nyong-et-Mfoumou) et ses environs, dans la région du Centre. « Au mois de février dernier, au moins une coupure était enregistrée dans la localité tous les 3 jours du fait du déclenchement du départ pour cause d’agression de la végétation. Depuis le nettoyage des couloirs de ce départ au bulldozer en avril 2020, il faut attendre 10 à 15 jours pour compter un incident de cette nature », rapporte le chef de Centre Eneo d’Akonolinga, Ze Justin, cité dans le bulletin.

Pour l’année 2020, le concessionnaire du service public de la distribution de l’électricité au Cameroun s’est officiellement fixé pour objectif de nettoyer “en profondeur au bulldozer” 537 km de lignes électriques et “de façon classique” 8300 km de lignes. Eneo estime la réalisation à fin juin 2020 de 40% pour le premier objectif et de 44% pour le second.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *