Cameroun: “mise en service définitive” de la centrale hydroélectrique de Memve’ele en mars 2022




Délai publié par le ministère camerounais de l’Eau et de l’Energie

 

D’ici à la fin du premier trimestre, l’énergie du barrage hydroélectrique de Memve’ele (211 MW) devrait être complètement injectée dans le réseau du distributeur de l’électricité – spécifiquement le Réseau interconnecté sud (RIS) – à partir du poste de Nkolkoumou à Yaoundé, selon le nouveau calendrier du ministère camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee). 

“L’offre de production d’électricité dans le Réseau interconnecté sud (RIS) sera renforcée par la mise en service définitive en mars 2022 de la centrale hydroélectrique de Memve’ele (211 MW) et de la centrale hydroélectrique de Nachtigal (420 MW) en juillet 2024”, renseigne le Minee dans un document signé le 28 décembre sur les besoins en électricité dans la zone industrialo portuaire de Kribi (Sud-Cameroun) et les projets de raccordement des industries au réseau dans ladite zone. 

Le RIS dessert en électricité les régions du Centre, du Sud, du Littoral, de l’Ouest, du Sud-Ouest et du Nord-Ouest.

La centrale hydroélectrique de Memve’ele est implantée à Nyabizan, localité de l’arrondissement de Ma’an, département de la Vallée du Ntem, dans la région du Sud.

Mis sous tension en avril 2019, l’ouvrage, d’une capacité installée de 211 MW, fournit actuellement 90 MW en attendant la finalisation des ouvrages d’évacuation d’énergie, dont une ligne de 225 kilovolts (kV) allant du site de l’usine pour le poste de transformation de Nkolkoumou à Yaoundé. Le taux de réalisation de cette ligne et des pylônes était officiellement de 92% à fin septembre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *