Cameroun: d’improbables recettes pétrolières réalisées entre janvier et septembre 2020 présentées aux députés




Le Premier ministre camerounais a évoqué un montant de 73,8 milliards de F CFA à l’Assemblée nationale le 25 novembre alors que les recettes pétrolières se situaient déjà à 197,1 milliards de F CFA à fin juin 2020 selon les données publiques du ministère des Finances

 

 

Le Trésor public camerounais a recouvré, au 30 septembre 2020, des ressources internes globales d’environ 1941,9 milliards de F CFA (2,95 milliards d’euros) représentant un taux de recouvrement de 78% pour l’exercice en cours, a affirmé le Premier ministre camerounais Joseph Dion Ngute, le 25 novembre à l’Assemblée nationale.

“Dans ce volet de ressources, les recettes pétrolières représentent un montant de 73 milliards 800 millions de Francs CFA”, a relevé le PM à l’occasion de la présentation aux députés du Programme économique, financier, social et culturel du gouvernement camerounais pour l’exercice budgétaire 2021.

Le montant des recettes pétrolières, tel que relevé par le chef du gouvernement, est cependant très éloigné des données publiques du ministère des Finances sur l’exécution du budget au… 30 juin 2020.

La note d’exécution budgétaire à fin juin 2020, publiée sur le site web du ministère des Finances le 07 octobre et relayée sur Energies Media, affichait déjà les recettes pétrolières réalisées à 197,1 milliards de F CFA (299,7 millions d’euros) dont 152,8 milliards de F CFA de redevance de la Société nationale des hydrocarbures (pour les ventes de pétrole brut de l’Etat) et 44,3 milliards de F CFA d’impôt sur les sociétés pétrolières actives au Cameroun.

Les revenus attendus du secteur pétrolier sur l’ensemble de l’année 2020 sont de l’ordre de 286,7 milliards de F CFA (6,5% du budget de l’Etat) selon le collectif budgétaire de juin, contre 468 milliards de F CFA dans la loi de finances initiale.

Le montant présenté par le Premier ministre le 25 novembre, pour les recettes pétrolières collectées sur les neuf premiers mois de l’année, représente à peine 25,74 % du montant total des recettes attendues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *