Cameroun: Hydro-Mekin envisage la mise en service commerciale de la centrale hydroélectrique de Mekin en janvier 2021




C’est le nouveau calendrier, après de nombreux problèmes techniques et environnementaux rencontrés sur ce barrage de 15 MW dont la “réception technique” a été faite depuis juillet 2017

 

 

La société Hydro-Mekin projette le début des opérations commerciales de la centrale hydroélectrique de Mekin (15 MW) en janvier 2021, a informé le ministre de l’Eau et de l’Energie la semaine écoulée.

Gaston Eloundou Essomba a présenté ce nouveau calendrier le 1er décembre, à l’occasion de la présentation du plan d’action 2021 du Minee devant la commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale.

Le barrage de Mekin, dont la “réception technique” a eu lieu en juillet 2017 après plus de cinq ans de travaux et la “mise sous tension effective” en juin 2019, a connu de multiples reports pour son entrée en production, à cause de problèmes techniques et environnementaux identifiés sur le site. 

L’énergie de la centrale est destinée en grande partie au distributeur national de l’électricité – Eneo – et à de potentiels grands comptes comme la société Sud Cam Hévéa.

L’aménagement de ce projet hydroélectrique – situé sur le fleuve Dja, dans l’arrondissement de Meyomessala, département du Dja et Lobo, région du Sud – comprend la construction du barrage avec une usine de pied d’une puissance installée de 15 MW – trois groupes de 5 MW – et ses structures associées; la mise en place d’une ligne d’évacuation d’énergie de 110 kV sur 33,1 km le long de Mekin jusqu’au lieu-dit Njom-Yekombo, station d’interconnexion au Réseau interconnecté Sud (RIS).

Selon la mise à jour faite par le Minee, une “défaillance” survenue au poste de Njom-Yekombo lors de la mise sous tension de l’ouvrage empêche “le fonctionnement optimal de la centrale”

La société du projet a toutefois “procédé à son remplacement et les essais techniques sont en cours pour une mise en service commerciale prévue en janvier 2021”, s’est voulu rassurant Gaston Eloundou Essomba.

La centrale hydroélectrique de Mekin a été réalisée sous forme d’un contrat de construction clé en main (EPC), par l’entreprise chinoise China National Electric Engineering Corporation (CNEEC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *