Cameroun: finalisation de l’étude technique de la production et du transport de gaz à Etinde en novembre 2020 (Bowleven)




L’ingénierie de base du projet est exécutée par le groupe franco-américain TechnipFMC

 

 

Les tâches attendues du groupe franco-américain TechnipFMC, dans le cadre du contrat de l’ingénierie de base (Front-End Engineering Design, FEED) du projet de développement du champ gazier Etinde, seront achevées en novembre 2020, selon l’entreprise britannique Bowleven plc, l’une des partenaires de la joint-venture titulaire de la licence pour le champ offshore.

Le contrat a été attribué à TechnipFMC en mars 2020 mais les activités n’ont pu démarrer que le 1er juillet 2020, en raison de l’impact de la pandémie du Covid-19, explique Bowleven dans ses résultats non audités du premier semestre 2020 publiés jeudi.

Le contrat pour les activités de conception et d’étude technique du projet est actuellement respecté “dans les délais et dans le budget”, relève Bowleven

Les travaux progressent également sur l’aménagement du sous-sol, du nombre et des types de puits requis pour produire du gaz humide à partir des réservoirs, ajoute l’entreprise britannique.

Le champ Etinde, situé dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, dans le bassin sédimentaire du Rio del Rey et occupant une superficie de 460,5 km2, est opéré par le consortium britannique NewAge (qui détient une participation de 37,5%), aux côtés du russe Lukoil (37,5%) et du britannique Bowleven (25%).

La mise en production du champ est envisagée à partir d’une unité flottante de liquéfaction flottante de gaz naturel.

La décision finale d’investissement dans le projet est projetée en 2021, selon la dernière mise à jour faite par Bowleven le 05 novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *