Cameroun: l’Etat a engagé environ 22 milliards de F CFA de subventions au gaz domestique entre janvier et septembre 2018




La prise en charge de ces subventions a été assurée par la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH)

 

L’Etat, à travers la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH), a soutenu la consommation du gaz domestique sur le marché national avec un “montant d’environ 22 milliards de F CFA” (33,5 millions d’euros) pour la période allant de janvier à septembre 2018.

L’information a été donnée le 21 décembre dernier, à l’occasion de la tenue de la 42e session ordinaire du conseil d’administration de la CSPH; présidée par Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre camerounais du Commerce.

La CSPH subventionne le gaz domestique importé pour le rendre accessible aux ménages, la Société nationale de raffinage (Sonara) produisant seulement environ 20% du gaz domestique du marché national; et le Centre de traitement de gaz de Bipaga ayant les capacités de fournir 30% de la demande nationale.

Selon les explications de la Société nationale des hydrocarbures (SNH), qui gère le centre de Bipaga, “la bouteille de 12,5 kilogrammes que les ménages camerounais achètent à 6 500 F CFA coûte en réalité entre 10 000 et 11 000 F CFA. Il se dégage un gap de 3 500 à 4 500 F CFA par bouteille, pris en charge par l’Etat à travers la CSPH pour le compte des consommateurs.”

Le conseil d’administration de la CSPH, réuni le 21 décembre dernier, a adopté un budget de 60,020 milliards de F CFA (environ 91,5 millions d’euros) pour l’exercice 2019.

Outre les subventions accordées pour soutenir la consommation nationale du gaz domestique, au cours trois premiers trimestres de l’année 2018, la CSPH a également démarré les travaux de construction de deux “stations-services pilotes” à Oku (département du Bui, région du Nord-Ouest) et Gari-Gombo (département de la Boumba et Ngoko, région de l’Est) pour desservir ces localités rurales en produits pétroliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *