Cameroun: des entreprises chinoises, turque et saoudienne retenues pour participer à l’AOI restreint de la centrale à gaz de Limbé




China Energy Engineering Corporation Limited, CMEC, PowerChina, Aksa Enerji Uretim A.S. et Acwa Power parmi les cinq entreprises et groupements présélectionnés par le ministère de l’Energie pour le projet de centrale à gaz de 350 MW

 

Le ministère camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee) a rendu publique, dans un communiqué signé le 06 septembre mais diffusé ce jeudi, la liste des entreprises autorisées à participer à l’appel d’offres international restreint pour les études et les travaux en mode BOT (construction, exploitation et transfert) d’une centrale à gaz de 350 MW à Limbe (Sud-Ouest Cameroun). 

Il s’agit des groupements Sunon Asogli Power Limited/China Energy Engineering Corporation Limited (Ghana/Chine), Folder Energy Partners Limited/China Machinery Engineering Corporation (Cameroun – Etats-Unis / Chine), le groupe public chinois de BTP PowerChina maison mère de Sinohydro, le turc Aksa Enerji Uretim A.S. et le groupe saoudien Acwa Power qui a transmis sa manifestation d’intérêt via son bureau de Dubaï.

La suite du calendrier n’a pas été publiée. 

Le projet de centrale à gaz de Limbé, voulu en partenariat public-privé (PPP), vise à satisfaire les besoins en électricité dans le Réseau interconnecté Sud (RIS), précisément dans les régions du Littoral, de l’Ouest et du Sud-Ouest.

L’approvisionnement en gaz naturel de la centrale sera géré par la Société nationale des hydrocarbures (SNH).

Le gouvernement camerounais espère voir l’entrée en service de la centrale en 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *