Cameroun: candidatures ouvertes pour la maîtrise d’oeuvre du projet d’électrification de 184 localités par le solaire




La présélection de cabinets d’études pour le suivi du projet gouvernemental, exécuté par la firme chinoise Huawei technologies Co Ltd., est ouverte jusqu’au 25 juillet 2018

 

Le ministère de l’Eau et de l’Energie (Minee) a lancé un appel à manifestation d’intérêt “pour la présélection de cabinets d’études en vue de la maîtrise d’oeuvre du Projet d’électrification de 184 localités par systèmes solaires photovoltaïques au Cameroun”.

Le document date du 25 juin 2018; mais ce n’est que le 09 juillet dernier qu’il a été diffusé dans la presse publique.

Le financement des prestations sera assuré par le budget de l’Etat du Cameroun, exercice 2018. 

Les bureaux d’études intéressés “peuvent s’associer pour renforcer leurs compétences respectives”, suggère le ministre de l’Energie, Gaston Eloundou Essomba.

La durée des prestations de la maîtrise d’œuvre sera de 34 mois (22 mois pour le suivi de l’exécution du projet et 12 mois pour le suivi du fonctionnement pendant la période de garantie de l’ouvrage exécuté) “à compter de la signature de l’ordre de service”.

Les dossiers de candidature sont recevables à Yaoundé, à la direction des Energies renouvelables et de la Maîtrise d’énergie du ministère de l’Eau et de l’Energie, “au plus tard le 25 juillet 2018”. Après l’examen des candidatures, une liste restreinte de consultants-préqualifiés sera établie pour l’appel d’offres national restreint.

Le projet d’électrification de 184 localités par systèmes solaires photovoltaïques constitue la phase II du projet d’électrification de 350 localités par lesdits systèmes. Il cible particulièrement les zones rurales et comporte, outre la construction des mini-centrales solaires, la construction des réseaux de distribution associés et l’installation de systèmes de comptage prépayé.

La première phase avait été lancée en 2016 et ciblait 166 localités. Au mois de décembre 2017, le Minee revendiquait “un taux de réalisation de plus de 89.95%, soit près de 149 localités bénéficiant déjà de la production des centrales photovoltaïques”.

En juin 2017, le ministre de l’Economie a signé un accord de prêt d’un montant de 123,3 millions de dollars américains (environ 73,95 milliards de F CFA) avec la Bank of China, pour le financement de la deuxième phase.

Le projet gouvernemental mené au Cameroun par le Minee vise à terme à électrifier 1000 localités sur des financements de la Bank of China. Il est exécuté par la firme chinoise Huawei technologies Co Ltd.

Reaction(s) :

  1. bonjour. je suis membre d’une association d’un village(NYEM) du MBAM et KIM dénommée AFFNY et basée à Yaoundé, comment faire pour que notre village soit retenu parmi les heureux élus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *