Cameroun: Tower Resources a demandé au gouvernement une année d’exploration supplémentaire sur le contrat du bloc Thali




La durée d’exploration initiale, de trois années, arrive à échéance le 14 septembre 2018. l’opérateur du bloc se dit optimiste sur l’issue de la demande de prorogation adressée au ministère des Mines

 

Tower Resources a adressé au ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt) une demande de prolongation, d’un an, de la période d’exploration initiale du bloc Thali; qui doit arriver à échéance en principe le 14 septembre 2018.

Pour rappel, la compagnie pétrolière britannique a signé un contrat de partage de production sur le bloc avec le ministère camerounais des Mines et la Société nationale des hydrocarbures (SNH) le 15 septembre 2015, pour une première durée d’exploration ferme de 03 ans. Selon les engagements pris, Tower Resources doit fournir cette année les résultats de ses opérations et une priorisation des activités à mener.

“La société ne s’attend pas à recevoir une réponse officielle de la part du Minmidt avant septembre, mais elle pense que la prolongation sera accordée compte tenu des progrès réalisés à ce jour et des termes du contrat de partage de production”, relève-t-elle dans une mise à jour de ses opérations publiée ce 20 août.


Lire aussiCameroun: initialement prévu en mai, l’achèvement du rapport sur les réserves du bloc Thali reporté au mois de septembre 2018

Tower Resources explique avoir terminé l’étude d’impact environnemental et social (EIES) des opérations de forage que la compagnie compte effectuer sur le bloc, à l’instar d’un puits qu’elle se prépare à creuser “dans la structure Njonji”.

Le rapport contenant l’étude a été présenté au gouvernement à la fin du mois de juin; les audiences publiques ont eu lieu en juillet et le certificat de conformité environnementale a été accordé le 06 août 2018, détaille-t-elle.

Les opérations de forage sont prévues au cours des trois prochaines années. Le rapport des réserves, dont la finalisation était prévue en mai 2018, devrait être achevé au mois de septembre, d’après les nouveaux délais présentés ce lundi.

Tower Resources explore le bloc Thali à travers sa filiale locale, Tower Resources S.A., qu’elle détient à 100%.

Avant le retraitement des données 3D du bloc et d’autres opérations en cours, les estimations les plus récentes, en ce qui concerne les réserves pétrolières en place, faisaient état de 39 millions de barils de pétrole brut dont 7 à 15 millions de barils récupérables, selon Tower Resources.

Le bloc Thali (ancien bloc “Dissoni”) couvre une superficie de 119,2 km2 avec une profondeur des eaux allant de 08 à 48 mètres, dans le bassin sédimentaire du Rio del Rey, à l’est du delta du Niger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *